A découvrir

Éloge de l'interdit
Éloge de l'interdit



Sortie: 2010
Editions: Eyrolles

Du bon usage de la haine et du pardon
Du bon usage de la haine et du pardon



Sortie: 2007
Editions: Payot

Le sadomasochisme ordinaire

1999, Paris, L'Harmattan

Acheter

Gabrielle Rubin nous décrit le sadomasochisme à travers son expression la plus quotidienne. On constate ici que ce « sadomasochisme moral » régit nombre de relations de la vie familiale, professionnelle ou amoureuse. La psychanalyste va à l'encontre des stéréotypes habituels appliqués aux comportements sadomasochistes et défend l'idée que la passivité n'est pas la caractéristique première du masochisme. Au contraire, dit-elle, « le masochisme de l'un est capable de contraindre le sadisme de l'autre ».

Ainsi la formation d'un tel couple n'est pas due au hasard mais bien à la conséquence de l'emprise qu'exerce un des partenaires sur l'autre. La présence du masochisme de l'un n'est toutefois pas indispensable pour que le sadisme de l'autre soit réactivé, car le même mécanisme se met en place lorsqu'une personne ou un groupe se trouvent dans ce que l'auteur nomme une " position masochiste ", c'est-à-dire une position de forte subordination.

Pour qu'une position masochiste s'actualise, il faut cependant que s'y ajoute la présence d'un sadique avéré qui serve de modèle d'identification. En prenant un exemple extrême. On voit que le sadisme des nazis a pu se donner libre cours parce qu'on avait préalablement mis les Juifs, les Tziganes, les homosexuels etc. en position d'infériorité ; c'est ce qui a permis de réactiver la pulsion sadique des citoyens ordinaires qui, identifiés aux bourreaux, sont devenus leurs complices. Gabrielle Rubin met en lumière l'importance et la responsabilité des modèles d'identification, celle notamment des penseurs et des dirigeants mais aussi celle de chaque individu qui, par un travail psychique sur lui-même, peut modifier profondément son existence.


Gabrielle Rubin © tous droits réservés